Objectif : avoir une première approche du dialogue

I. L’intrigue

Une vieille a mal attaché ses vaches, qui s’enfuient et sont retrouvées par un prévôt. La vieille paye une amende pour les récupérer, mais le prévôt est malin, et ne veut pas les lui rendre. La femme va alors voir sa voisine, qui lui conseille de graisser la patte du chevalier. Mais la vieille prend l’expression au sens propre, et graisse la main du chevalier avec une tranche de lard. Finalement, le chevalier promet à la vieille de lui rendre ses vaches.

II. Le discours direct

Les règles de mise en page et de ponctuation dans un récit sont :
- aller à la ligne à chaque prise de parole
- mettre un tiret avant chaque prise de parole
- placer entre guillemets une prise de parole isolée

On peut introduire une parole par un verbe déclaratif
Elle répondit :
- Non, je n’irai pas !
On peut aussi placer après la prise de parole une proposition incise. Cette incise est séparée du discours du personnage par une virgule, un point d’exclamation ou d’interrogation. Le sujet du verbe est toujours inversé.
- Non, je n’irai pas ! répondit-elle rageusement
                            -> jamais de majuscule

Le discours direct reproduit les paroles telles qu’elles ont été prononcées